Aujourd’hui (en cours), étude d’un document en anglais sur Facebook. Les questions récurrentes sont:

Pourquoi Facebook et pas un autre?

Pourquoi Facebook plus qu’un autre?


Voici un résumé de l’avis de Charles Petersen sur la question:

D’après ce texte il faudrait revenir aux origines de Facebook, c’est à dire a Mark Zuckerberg et à son profil en particulier.. En effet, comme tout le monde le sait c’est un étudiant de l’Université de Harvard et l’accès a Facebook était dans un premier temps restreint aux seuls possesseurs d’adresses e-mails de certaines universités. On pourrait dans un premier temps expliquer l’intérêt des étudiants des autres universités pour Facebook par le fait que l’accès soit restreint..

Dans un second temps, il faut tout de même remarquer que ce sont des étudiants membres des plus prestigieuses Universités des Etats-Unis, ce confère à ce site un certain élitisme.

C’est là qu’intervient la comparaison MySpace/ Facebook. L’auteur de ce texte nous explique que d’après lui, MySpace touchait un milieux plus populaire et donc en opposition à Facebook (à ses débuts..).

On remarque également que l’univers MySpace est beaucoup plus personnalisable et c’est d’ailleurs le but premier du site. En effet, avec Facebook, le squelette est donné et il s’agit de remplir les espaces dédiés et de fournir les informations demandées si bon nous semble..

Enfin, dans la dernière partie de son texte, l’auteur traite de la confidentialité de Facebook et de ses pratiques que certains peuvent juger abusives. Certains prétendent vouloir quitter Facebook pour aller ailleurs. Ok, mais où vont-ils aller?

Imaginons qu’ils trouvent un réseau social approprié, comment feraient-ils pour échanger avec leurs amis s’ils ne sont pas sur le même réseau social. Certes d’autres réseaux sociaux comme Twitter se répandant de plus en plus et sont vraiment géniaux d’après moi mais je ne suis pas persuadée que les adeptes des photos partagées et des longs pseudos sur Facebook trouvent chaussure à leur pied avec Twitter..

On voit ici que la notion de communauté est primordiale dans ce type de médias puisque sans ce « mouvement de masse » le réseau social seul n’est rien. Qui aura t-il après Facebook? Après tout, même si le changement s’est fait à moindre échelle beaucoup de personnes on « migré » de Msn vers Facebook en peu de temps..

Poster un commentaire


  • A propos de l’auteur

    Etudiante en Information Communication & Marketing, enfant du web, en recherche constante des nouveautés sur la toile. Je m'intéresse plus particulièrement à l'identité numérique parce que cette problématique est pour moi essentielle à l'heure où le web 2.0 est omniprésent !

    Bonne visite à tous !

  • A découvrir

  • Contact

    Pour toute question ou suggestion vous pouvez me joindre par mail : anne.schnepp00(@)gmail.com

    Découvrez également mon CV en ligne :
    www.anne-schnepp.com

  • Rejoignez moi également sur les réseaux sociaux :