Depuis quelques mois de nouveau mots, de nouveaux concepts font leur apparition sur la toile.. Il est parfois dure de différencier les mots, les notions, d’avoir une opinion.

Pour ma part, je tenterais de donner mon point de vue quant à la différence entre les mots « identité numérique et e-réputation ». Ces deux notions sont pour moi différentes mais complémentaires.. Je vais dans un premier temps vous exposer mon point de vue concernant chacune de ces notions séparément:

L’identité numérique:

Cette dernière se construit en partie, ou totalement par la personne concernée. C’est pour moi un ensemble d’informations diffusées de manière volontaire. Ces informations sont diffusées grâce à différents outils, je m’attacherais simplement à l’aspect « biographie », je ne décrirais pas les autres fonctionnalités.

*Viadeo: Reseau social professionnel qui permet de mettre en ligne une biographie

*Facebook: Réseau social qui permet de mettre en ligne une biographie mais également un grand nombre de photos et d’intérêts personnels.

*Linkedin qui permet également de mettre en ligne une biographie

*Twitter qui permet de renseigner un court « profil »

*DoYouBuzz qui permet de créer un Cv en ligne et d’ajouter des fichiers dans le portfolio

*Un Blog (WordPress, Overblog etc..) qui permet de publier des informations de toute nature. Ce blog peut être centré sur la personne en question et ses goûts, sa passion ou peut être à but professionnel.

*AboutMe qui permet de centraliser l’ensemble des information concernant son identité numérique en une seule page et ainsi créer des redirections

Tous ces outils permettent évidemment d’ajouter une photo à la biographie..

L’important est toutefois de veiller à la cohérence de l’information diffusée. Cette information doit être constamment mise à jour puisque l’une des particularités d’internet est bien entendu « le temps réel« . La cohérence signifie également poster la même image de profil sur les différents outils. La « création » d’une identité numérique est longue et nécessite beaucoup de courage. Pensez à réfléchir de façon stratégique avant de commencer, notamment en ce qui concerne le référencement. Si vous souhaitez utiliser l’ensemble des outils présentés ci-dessus essayez tout d’abord de vous renseigner sur le meilleur moyen d’organiser votre référencement. L’idéal serait dans notre cas de faire apparaitre le profil « aboutme » en première position dans le moteur de recherche de telle sorte à ce que cette page personnelle vous présente très brièvement et renvoi le visiteurs vers d’autres pages (facebook, twitter, viadeo & co..)

 

 » Les internautes servent de relais,

(…) c’est l’effet boule de neige « 


L’e-répuation est quant à elle crée par les internautes eux-mêmes. Elle peut être négative ou positive.

L’e-réputation positive émane parfois de personnes qui se sont crées une identité numérique de base et qui cherchent à développer leur notoriété sur la toile. Ils tentent de faire adhérer le plus de personnes à leurs idées, peu à peu leur nom se diffuse et les internautes servent de relais. Certains estiment que ce type de notoriété se mesure en nombre de re-teweets, de followers, de visites sur le blog ou encore d’amis facebook. Il est également possible d’utiliser des outils spécialisés dans la mesure de l’e-réputation comme par exemple VoiceObserver.

Le second type d’e-réputation fait d’avantage parler de lui ces derniers temps et de plus en plus d’entreprises s’emparent du phénomène. L’e-réputation « négative » si on peut l’appeler ainsi, se base sur le même principe que l’e-réputation « positive » puisque l’information est postée sur la toile (toujours via les mêmes réseaux que cités précédemment) et se diffuse via les internautes et leur propre réseau. La particularité de ce type d’e-réputation est la vitesse de diffusion qui est beaucoup plus rapide. Un internaute lambda poste une information concernant un autre internaute et l’information est reliée, c’est l’effet boule de neige. Ce type d’e-réputation peut très vite nuire à la personne ou à l’organisation concernée. Gardez simplement à l’esprit que les informations postées sur la toile sont difficilement effaçables..

Si l’on résume, l’identité numérique est contrôlée par l’internaute alors que l’e-réputation est quant à elle subie (lorsqu’elle est négative).

Enfin, pour ma part, l’identité numérique et l’e-réputation sont complémentaires puisqu’une gestion régulière et maitrisée de son identité numérique peut contribuer à faire augmenter sa notoriété grâce à une bonne e-réputation ou à faire « disparaitre » en surface les messages « négatifs » postés grâce à un bon référencement (avec modération toutefois..).

3 commentaires

  1. HYGER dit :

    Bonne analyse Anne. J’aime !
    Bon, je file m’inscrire sur Aboutme.

  2. [...] de mesurer l’e-réputation. Car comme j’en parlais dans l’article « Différence entre identité numérique & e-réputation« , l’e-réputation est plus complexe qu’on pourrait le croire et ne [...]

  3. [...] de notions sont abordées dans cet article mais je pense que c’est un bon moyen de découvrir l’e-réputation qui va de pair avec l’identité numérique.Partagez cet article: Partagez sur Linkedin [...]

Poster un commentaire


  • A propos de l’auteur

    Etudiante en Information Communication & Marketing, enfant du web, en recherche constante des nouveautés sur la toile. Je m'intéresse plus particulièrement à l'identité numérique parce que cette problématique est pour moi essentielle à l'heure où le web 2.0 est omniprésent !

    Bonne visite à tous !

  • A découvrir

  • Contact

    Pour toute question ou suggestion vous pouvez me joindre par mail : anne.schnepp00(@)gmail.com

    Découvrez également mon CV en ligne :
    www.anne-schnepp.com

  • Rejoignez moi également sur les réseaux sociaux :